[CRITIQUE] La Belle et la Bête, de Bill Condon

Les studios Disney revisitent à nouveau un classique animé en version live. La Belle et la Bête se modernise, sans perdre une once de son romantisme indécrottable, associant imageries fantastiques avec des décors et des costumes fabuleux, ainsi que des effets spéciaux sublimes : la fameuse histoire éternelle ne prend effectivement pas une ride ! Drôle et attendrissant à la fois, Bill Condon revisite agréablement et intelligemment le dessin animé, en apportant beaucoup d’humour et d’auto-dérision à travers ses personnages secondaires hilarants – mention spéciale pour Josh Gad qui incarne Le Fou – permettant ainsi d’éviter la contemplation béate, sans pour autant en perdre le caractère romanesque du film. Beau, féerique et enchanteur, La Belle et la Bête est un joli moment à (re)découvrir à tout âge.

Le Hobbit – La Bataille des Cinq Armées : Des adieux frustrants à la Terre du Milieu

Nous y sommes. Il est temps de dire définitivement adieu à la Terre du Milieu. Un voyage commencé il y a plus de dix ans prend fin avec « Le Hobbit : La Bataille des Cinq Armées », dernier opus de la trilogie du Hobbit entamée en 2012 par Peter Jackson après la défection de Guillermo Del Toro. Cette fois, les adieux semblent bel et bien définitifs puisque les chances sont maigres de voir débarquer une adaptation du Silmarillon. Et après une « Désolation de Smaug » efficace mais incroyablement frustrante, on espérait que Jackson allait une fois pour toutes donner tout ce qu’il avait dans le ventre pour nous faire un dernier tour de piste spectaculaire et mémorable. Le problème étant malheureusement que si on se souviendra de ce dernier épisode, ce ne sera pas forcément que pour ses qualités…

X-Men – Days Of Future Past : Un retour aux sources plein de surprises (Sans spoiler)

Un casting surdimensionné, une intrigue basée sur une histoire de quelques pages et le retour de Bryan Singer derrière la caméra… X-Men – Days Of Future Past est un énorme challenge attendu au tournant. Contrairement au film Avengers, de Joss Whedon (2012), ce nouveau volet de X-Men ne mise pas seulement sur le fan service, mais propose un film solide, riche et réellement captivant. Bryan Singer combine le meilleure des deux générations, en profitant de ce nouvel essai pour corriger les erreurs du passé. Sombre et spectaculaire, X-Men – Days Of Future Past est une course contre la montre aux accents désespérés, où les affrontements ordinairement explosifs laissent place à une mise en scène incroyable et de véritables moments d’anthologie, dépassant tout ce qui avait été fait auparavant (par Brett Rattner).
Un conseil, avoir toute la saga X-Men bien en tête est indispensable avant de voir X-Men – Days Of Future Past, sinon vous risquez d’être perdu.