[CRITIQUE] Fast and Furious 9, de Justin Lin

Si Dom Toretto mène une vie tranquille, loin du bitume, auprès de Letty et de leur fils, le petit Brian, ils savent bien tous les deux que derrière les horizons les plus radieux se cachent toujours les dangers les plus sournois. Cette fois, pour sauver ceux à qui il tient le plus, Dom va devoir affronter les démons de son passé. Son équipe se rassemble pour démanteler un complot à échelle mondiale mené par le tueur le plus implacable qu’ils aient jamais affronté, aussi redoutable avec une arme que derrière un volant : Un homme qui n’est autre que le frère désavoué de Dom, Jakob.

Ces franchises instables mais bankables #2 : Fast and Furious et la surenchère WTF mais efficace

Elles sont souvent cultes, nées dans les années 80 ou 90 – à quelques exceptions près – et depuis tout ce temps, elles ont survécu en livrant plus ou moins régulièrement de nouveaux films. De remake en reboot, en passant par des préquels, des suites ou encore, plus fourbes, le remoot, certaines franchises cultes ont vu leurs storylines chamboulées au fil des années. Retour sur le parcours de la franchise Fast and Furious qui compte 9 films (and counting) et un spin-off.

[CRITIQUE] Le Mans 66, de James Mangold

Pas besoin d’être un fan de voiture ou de courses pour apprécier ce film, James Mangold signe un récit passionnant sur fond de rivalité entre Ford et Ferrari, porté par un tandem impeccable. Le Mans 66 s’intéresse à la compétition aussi bien sur la piste qu’en dehors, à l’ombre d’une course acharnée vers la gloire. Si de petites longueurs jalonnent le film, impossible de ne pas frissonner devant ces superbes scènes de courses à la réalisation incroyable.

[CRITIQUE] Fast and Furious: Hobbs and Shaw, de David Leitch

La saga Fast and Furious s’offre un premier spin-off musclé centré sur une bromance qui a éclos dans le dernier chapitre de la franchise. Écrit par Chris Morgan et mis en scène par David Leitch, Hobbs and Shaw conserve l’ADN de la saga : testostérone, famille et scène d’actions échevelées, à coup de poings ou au volant. Porté par un récit à la fois dense et ramassé sur une timeline très courte, Hobbs and Shaw est un concentré explosif constamment au bord de l’overdose. Entre punchlines à rallonge et une intrigue à surcouches, le film de David Leitch fait excessivement le job mais ne parvient pas à échapper à quelques sorties de route.

[VIDÉO] BumbleBee : Découvrez la bande-annonce finale

1987. Alors qu’il est en fuite, Bumblebee trouve refuge dans la décharge d’une petite ville balnéaire de Californie. Charlie (Hailee Steinfeld), à l’aube de ses 18 ans, cherche sa voie. Elle fait la connaissance de Bumblebee ; blessé par ses multiples combats, il est presque détruit. Quand Charlie réussit à lui redonner vie, elle se rend vite compte qu’il ne s’agit pas d’une « Coccinelle » jaune ordinaire…

Réalisé par Travis Knight
En salles pour 26 décembre 2018
Avec Hailee Steinfeld, Pamela Adlon, John Cena…

[CRITIQUE] Bonhomme, de Marion Vernoux

La vie de Piotr et Marilyn, jeune couple de la banlieue lilloise, va être bouleversée suite à un accident de voiture. Traumatisé crânien, Piotr, s’il garde son physique avantageux, n’a plus toute sa tête : tantôt matou apathique, tantôt fauve en rut à l’hypersexualité débridée. Pour Marilyn, convaincue que son amour pour lui peut le sauver, c’est le début d’une épopée menée vaille que vaille et cul par-dessus tête.

[VIDÉO] BumbleBee : Découvrez la première bande-annonce

1987. Alors qu’il est en fuite, Bumblebee trouve refuge dans la décharge d’une petite ville balnéaire de Californie. Charlie (Hailee Steinfeld), à l’aube de ses 18 ans, cherche sa voie. Elle fait la connaissance de Bumblebee ; blessé par ses multiples combats, il est presque détruit. Quand Charlie réussit à lui redonner vie, elle se rend vite compte qu’il ne s’agit pas d’une « Coccinelle » jaune ordinaire…

Réalisé par Travis Knight
En salles pour 26 décembre 2018
Avec Hailee Steinfeld, Pamela Adlon, John Cena…

[VIDÉO] Cars 3 : Découvrez les impressions du public du Festival d’Annecy 2017 (Disney Art Challenge)

Dépassé par une nouvelle génération de bolides ultra-rapides, le célèbre Flash McQueen se retrouve soudain sur la touche dans ce sport qu’il adore. Pour revenir dans la course et prouver, en souvenir de Doc Hudson, que le numéro 95 a toujours sa place dans la Piston Cup, il devra faire preuve d’ingéniosité et de courage. L’aide d’une jeune mécanicienne pleine d’enthousiasme qui rêve elle aussi de victoire, Cruz Ramirez, lui sera d’un précieux secours…

En salles le 2 août 2017
Réalisé par Brian Fee
Avec les voix VF de Guillaume Canet, Gilles Lellouche, Nicolas Duvauchelle…

News de la semaine #26

Affiches, bandes-annonces et autres extraits vidéo… retrouvez les news (choisies) de la semaine.

Au programme : de la famille, de l’histoire, du thriller, un peu de 4K et des voitures qui parlent !

[CRITIQUE] Fast and Furious 8, de F. Gary Gray

Toujours plus fort, toujours plus haut et toujours plus dingue, la saga Fast and Furious en est déjà à son huitième opus ! Réalisé F. Gary Gray, ce nouveau film marque un changement plus orienté film d’action que divertissement pur, en proposant une intrigue plutôt sombre autour de la supposée trahison du héros. Grâce à des…

[VIDÉO] Fast & Furious 8 – The Fate of the Furious : Découvrez la nouvelle bande-annonce

Maintenant que Dom et Letty sont en lune de miel, que Brian et Mia se sont rangés et que le reste de l’équipe a été disculpé, la bande de globetrotteurs retrouve un semblant de vie normale. Mais quand une mystérieuse femme entraîne Dom dans le monde de la criminalité, ce dernier ne pourra éviter de trahir ses proches qui vont faire face à des épreuves qu’ils n’avaient jamais rencontrées jusqu’alors. Des rivages de Cuba au rues de New York en passant par les plaines gelées de la mer arctique de Barrents, notre équipe va sillonner le globe pour tenter d’empêcher une anarchiste de déchaîner un chaos mondial et de ramener à la maison l’homme qui a fait d’eux une famille.

En salles le 12 avril 2017
Réalisé par F. Gary Gray
Avec Vin Diesel, Dwayne Johnson, Jason Statham, Charlize Theron, Michelle Rodriguez…

[CRITIQUE] John Wick 2, de Chad Stahelski

Chad Stahelski et Keanu Reeves sont de retour pour John Wick 2, avec une suite de la même trampe que le premier opus, voire mieux. Fun et plus costaud, John Wick 2 ravira les amateurs du genre car il conserve sa tonalité sombre et violente, mêlant vengeance et nerf à vif dans un film d’action millimétrée. Cascades et combats saisissants sont au rendez-vous, accentuant l’excellent travail de mise en scène et la chorégraphie des affrontements qui permettent d’être aux premières loges à chaque instant, grâce à un POV immersif et nerveux. Bref, Chad Stahelski signe une suite réussie : noire, violente mais décomplexée et assumée. Génial !