[CRITIQUE] Alex, Le Destin d’un Roi, de Joe Cornish

Alex est un écolier ordinaire de 12 ans dont la vie va être bouleversée par la découverte de l’épée mythique Excalibur. Il doit à présent former une équipe de chevaliers composée de ses amis, de ses ennemis et du légendaire Merlin l’Enchanteur, afin de contrer la maléfique Morgane, venue du Moyen-Age pour détruire le monde. Alex devra alors se transformer en un héros qu’il n’a jamais rêvé de devenir.

[CRITIQUE] Le Retour de Mary Poppins, de Rob Marshall

20 ans après le premier film, Rob Marshall propose les retrouvailles avec la plus célèbre gouvernante anglaise du monde dans Le Retour de Mary Poppins. L’ensemble résiste à l’appel des sirènes des comédies musicales pop et modernes pour conserver le charme british de l’époque, à travers une réalisation à l’ambiance chaleureuse et aux couleurs acidulées. Entre nostalgie et hommage, Le Retour de Mary Poppins prolonge cette aventure familiale, peut-être un poil trop chargée en chansons interchangeables, mais tout de même portée par Emily Blunt, merveilleuse comme toujours.

[CRITIQUE] Coco, de Lee Unkrich et Adrian Molina

Bercé par la musique et les émotions, le nouveau Disney et Pixar apporte chaleur et d’allégresse dans la grisaille pré-hivernale, à travers une aventure haute en couleurs – visuellement fantastique – au message universel. Lee Unkrich et Adrian Molina célèbrent le Mexique et ses traditions autour de thèmes fédérateurs tels que la famille, son amour et son héritage culturel, tout en distillant beaucoup d’humour et de fraîcheur, aussi bien dans ses personnages que dans son approche. Novateur, Coco émerveille grâce à un univers riche et lumineux, ainsi que par son traitement narratif chargé en émotions autour d’un sujet qui touche en plein cœur, aussi bien les petits que les plus grands. Petit conseil au passage : pensez à prendre quelques mouchoirs… !

[COUP DE CŒUR] La La Land, de Damien Chazelle

Après son carton plein aux Golden Globes, le nouveau film de Damien Chazelle a déjà marqué l’histoire du cinéma. Et pour cause : La La Land est une véritable bulle de bonheur et d’enchantement où le réalisateur allie la simplicité du film romantique moderne à la poésie candide et colorée des comédies musicales des années 50-60. C’est un véritable petit bijou à voir et à écouter, formidablement mis en scène et interprété. Bref, La La Land est un sans-faute. Courrez le voir !

[CRITIQUE] Vaiana – La Légende du Bout du Monde, de Ron Clements et John Musker

Oubliez le froid et l’hiver ! Pour les fêtes, les Studios Disney nous emmène en Polynésie, dans une aventure sur l’océan, pleine de rebondissements, de chansons et de rires. Entraînant et visuellement époustouflant, Vaiana – La Légende du Bout du Monde est un divertissement agréable qui allie l’univers calibré Disney à une nouvelle héroïne qui sort de l’ordinaire. Si dans l’ensemble, l’histoire est un peu attendue, les Studios Disney innove avec Vaiana, un personnage fort et surprenant, qui nous entraîne dans son Bleu Lumière entêtant, certes, mais enchanteur !