[VIDÉO] The Suicide Squad : Découvrez la nouvelle bande-annonce (non-censurée)

Bienvenue en enfer – autrement dit à Belle Reve, la prison qui détient le record du taux de mortalité le plus élevé des États-Unis ! C’est là que sont détenus les pires super-vilains du monde, prêts à tout pour s’évader – quitte à intégrer la sinistre et ultrasecrète Task Force X. Aujourd’hui, la mission à haut risque consiste à réunir une bande de taulards, comme Bloodsport, Peacemaker, Capitaine Boomerang, Ratcatcher 2, Savant, King Shark, Blackguard, Javelin et Harley Quinn, psychopathe préférée de tous ! Il faut ensuite les armer jusqu’aux dents et les lâcher (au sens littéral du terme) sur l’île perdue – et infestée d’ennemis – de Corto Maltese. Arpentant une jungle fourmillant d’adversaires redoutables et de guérilleros tapis dans l’ombre, le Squad est chargé d’éliminer physiquement tous ceux qu’il croise sur sa route. Seul le colonel Rick Flag est sur le terrain pour les encadrer et… à distance les geeks du gouvernement d’Amanda Waller pistent leurs moindres gestes et leur soufflent leurs consignes. Et comme toujours, un seul faux mouvement, et c’est la mort assurée ! (aux mains de leurs ennemis, d’un coéquipier ou d’Amanda Waller en personne). Et si des paris sont lancés, ils misent sur leur défaite assurée – à TOUS !

Réalisé par James Gunn
En salles le 29 juillet 2021
Avec Margot Robbie, Idris Elba, Viola Davis, John Cena…

[CRITIQUE] Birds of Prey et la Fantabuleuse Histoire de Harley Quinn, de Cathy Yan

Le pitch : Vous connaissez l’histoire du flic, de l’oiseau chanteur, de la cinglée et de la princesse mafieuse ? Birds of Prey et la Fantabuleuse Histoire de Harley Quinn est une histoire déjantée racontée par Harley en personne – d’une manière dont elle seule a le secret. Lorsque Roman Sionis, l’ennemi le plus abominable – et le plus narcissique – de Gotham, et son fidèle acolyte Zsasz décident de s’en prendre à une certaine Cass, la ville est passée au peigne fin pour retrouver la trace de la jeune fille. Les parcours de Harley, de la Chasseuse, de Black Canary et de Renee Montoya se télescopent et ce quatuor improbable n’a d’autre choix que de faire équipe pour éliminer Roman…

[CRITIQUE] Justice League, de Zack Snyder(-ish) (sans spoiler)

Après avoir retrouvé foi en l’humanité, Bruce Wayne, inspiré par l’altruisme de Superman, sollicite l’aide de sa nouvelle alliée, Diana Prince, pour affronter un ennemi plus redoutable que jamais. Ensemble, Batman et Wonder Woman ne tardent pas à recruter une équipe de méta-humains pour faire face à cette menace inédite. Pourtant, malgré la force que représente cette ligue de héros sans précédent – Batman, Wonder Woman, Aquaman, Cyborg et Flash –, il est peut-être déjà trop tard pour sauver la planète d’une attaque apocalyptique…

[CRITIQUE] Lego Batman – le film, de Chris McKay

Il en rêvait depuis La Grande Aventure Lego : Batman est enfin le héros de son propre film ! Mais la situation a bien changé à Gotham – et s’il veut sauver la ville des griffes du Joker, il lui faudra arrêter de jouer au justicier masqué et découvrir le travail d’équipe ! Peut-être pourra-t-il alors se décoincer un peu…

[CRITIQUE] xXx: Reactivated, de D.J. Caruso

Xander Cage est de retour avec le troisième volet d’une saga aux allures de blockuster qui ressuscite difficilement. xXx: Reactivated a des faux airs de Fast and Furious et pour cause : Vin Diesel joue les action-heroes des temps modernes dans une explosion d’action survoltée et over-the-top où second degré rime avec exagération assumée. Seulement voilà, à la barre, D.J. Caruso a bien du mal à suivre et livre un gloubiboulga illisible qui, surtout en 3D, devient rapidement instable et brouillon. Impossible de profiter de ce xXx: Reactivated plein de frime, car même en appréciant ce genre de film, toutes les scènes d’action sont un ensemble bordélique de plans entremêlés et montés à la hache. Retour mitigé pour Xander Cage : si Vin Diesel est relativement bon dans ce registre, ce n’est pas le cas coté réalisateur.

Flop 2016 : Les bonnets d’âne

Comme tous les ans, c’est l’heure du bilan ciné. Faire un flop (top des mauvais films) est finalement plus difficile, car il faut faire le tri entre les films que j’attendais et qui ont été décevants, les films tout simplement mauvais qui m’ont donné envie d’aller pêcher mes orbites à la petite cuillère et les catastrophes annoncées.
Voici mes déceptions de l’année…