Séries TV

[SÉRIE TV] Monstre – L’histoire de Jeffrey Dahmer : à voir ou pas ?

Le parcours du cannibale de Milwaukee, l’un des tueurs en série les plus connus aux Etats-Unis : de son enfance difficile à sa condamnation en 1992, et comment l’incompétence et l’apathie de la police lui ont permis de poursuivre ses crimes durant plusieurs années. Créée par Ryan Murphy et Ian Brennan Avec Evan Peters, Richard Jenkins, Penelope Ann Miller, Niecy Nash... Disponible sur Netflix

Biopic, Drame

[CRITIQUE] She Said, de Marida Schrader

Deux journalistes du New York Times, Megan Twohey et Jodi Kantor, ont de concert mis en lumière un des scandales les plus importants de leur génération. À l’origine du mouvement #Metoo leur investigation a brisé des décennies de silence autour du problème des agressions sexuelles dans le milieu du cinéma hollywoodien, changeant à jamais la société américaine et le monde de la culture.

Épouvante-horreur, Thriller

[CRITIQUE] Men, d’Alex Garland

Après avoir vécu un drame personnel, Harper décide de s’isoler dans la campagne anglaise, en espérant pouvoir s’y reconstruire. Mais une étrange présence dans les bois environnants semble la traquer. Ce qui n’est au départ qu’une crainte latente se transforme en cauchemar total, nourri par ses souvenirs et ses peurs les plus sombres.

News

[VIDÉO] Black Phone : Découvrez la bande-annonce

Finney Shaw, un adolescent de 13 ans, timide mais intelligent, est enlevé par un tueur sadique qui l’enferme dans un sous-sol insonorisé où s’époumoner n’est pas d’une grande utilité. Quand un téléphone accroché au mur, pourtant hors d’usage, se met à sonner, Finney va découvrir qu’il est en contact avec les voix des précédentes victimes de son ravisseur. Ils sont aussi morts que bien résolus à ce que leur triste sort ne devienne pas celui de Finney. Réalisé par Scott Derrickson En salles le 22 juin 2022 Avec Mason Thames, Madeleine McGraw, Ethan Hawke…

Super héros

[CRITIQUE] Morbius, de Daniel Espinosa

Gravement atteint d’une rare maladie sanguine, et déterminé à sauver toutes les victimes de cette pathologie, le Dr Morbius tente un pari désespéré. Alors que son expérience semble être un succès, le remède déclenche un effet sinistre. Le bien vaincra-t-il le mal – ou Morbius succombera-t-il à ses nouvelles pulsions ?

Drame

[CRITIQUE] Slalom, de Charlène Favier

Lyz, 15 ans, vient d'intégrer une prestigieuse section ski-études du lycée de Bourg-Saint-Maurice. Fred, ex-champion et désormais entraîneur, décide de tout miser sur sa nouvelle recrue. Galvanisée par son soutien, Lyz s'investit à corps perdu, physiquement et émotionnellement. Elle enchaîne les succès mais bascule rapidement sous l'emprise absolue de Fred...

Épouvante-horreur, Drame, Thriller

[COUP DE CŒUR] Last Night In Soho, d’Edgar Wright

Lumineux, nostalgique et inquiétant, le nouveau film d'Edgar Wright propose une échappée envoûtante dans une Londres mélancolique, nichée entre deux époques. Avec Last Night In Soho, laissez-vous emporter dans un conte noir, entre rêve, réalité et meurtres. Si le frisson est léger, l'intrigue dénonce et le duo Thomasin Mckensie et Anya Taylor-Joy est fantastique.

Épouvante-horreur

Battle de (mauvais) reboots : The Craft vs Détour Mortel

Ce début d'année pandémique n'a pas entièrement raté le coche des films d'horreur saisonniers. Si les cinémas rouvrent à peine dans le monde, les sorties VOD ont répondu présentes, permettant ainsi de découvrir (ou pas) deux reboots horrifiques. Sur le ring aujourd'hui, nous avons The Craft : Les Nouvelles Sorcières, reboot d'un film sorti en 1996, versus Wrong Turn, reboot d'une franchise initié par le film Détour Mortel, sorti en 2003. Deux salles, deux ambiances, mais le même résultat port'nawak. Lequel est donc le pire reboot ? Faites vos paris.

Comédie, Drame

[CRITIQUE] I Care A Lot, de J Blakeson

Marla Grayson est une tutrice réputée spécialisée auprès d'individus âgés et riches. Aux dépens de ces derniers, elle mène une vie de luxe. Mais sa prochaine victime s'avère avoir de dangereux secrets. Marla va devoir utiliser son esprit et sa ruse si elle souhaite rester en vie... Disponible sur Netflix

Thriller

[CRITIQUE] Promising Young Woman, de Emerald Fennell

Tout le monde s’entendait pour dire que Cassie était une jeune femme pleine d’avenir…jusqu’à ce qu’un évènement inattendu ne vienne tout bouleverser. Mais rien dans la vie de Cassie n’est en fait conforme aux apparences : elle est aussi intelligente que rusée, séduisante que calculatrice et mène une double vie dès la nuit tombée. Au cours de cette aventure passionnante, une rencontre inattendue va donner l’opportunité à Cassie de racheter les erreurs de son passé.

Drame

[CRITIQUE] Les Éblouis, de Sarah Suco (sortie DVD)

Camille, 12 ans, passionnée de cirque, est l’aînée d’une famille nombreuse. Un jour, ses parents intègrent une communauté religieuse basée sur le partage et la solidarité dans laquelle ils s’investissent pleinement. La jeune fille doit accepter un mode de vie qui remet en question ses envies et ses propres tourments. Peu à peu, l’embrigadement devient sectaire. Camille va devoir se battre pour affirmer sa liberté et sauver ses frères et sœurs. Réalisé par Sarah Suco Avec Camille Cottin, Jean-Pierre Darroussin, Eric Caravaca, Céleste Brunnquell Disponible en DVD le 2 juin 2020 Bonus : « Nos enfants », court-métrage de Sarah Suco (11min) • Rencontre avec Daniel Sisco, président de l’Association pour la Défense des Familles et de l'Individu victimes de sectes, et Dominique Besnehard, producteur (25min) • Entretien avec Sarah Suco • Entretien avec Yves Angelo (directeur de la photographie)

Drame

[CRITIQUE] Scandale, de Jay Roach

Grisé par l'étiquette du film à Oscars et le sensationnalisme latent lié à cette histoire, Scandale aurait facilement pu être un simple film clé-en-main compilant doctement les gros titres. Jay Roach évite les pièges qui lui tendent les bras et si on n'échappe pas à la mécanique rodée et clinquante des films dénonciateurs, Scandale se fait porte-parole de femmes agressées, pas uniquement à travers ce combat médiatisé, mais en s'attachant aussi au cercle vicieux qui enferme les victimes dans le silence et la honte. Poignant et merveilleusement porté par trois excellentes actrices, dont une Charlize Theron méconnaissable.