[CRITIQUE] Mourir Peut Attendre, de Cary Joji Fukunaga

Dans Mourir Peut Attendre, Bond a quitté les services secrets et coule des jours heureux en Jamaïque. Mais sa tranquillité est de courte durée car son vieil ami Felix Leiter de la CIA débarque pour solliciter son aide : il s’agit de sauver un scientifique qui vient d’être kidnappé. Mais la mission se révèle bien plus dangereuse que prévu et Bond se retrouve aux trousses d’un mystérieux ennemi détenant de redoutables armes technologiques…

[COUP DE CŒUR] À Couteaux Tirés, de Rian Johnson

Rian Johnson dépoussière la formule classique du « whodunnit » avec le film À Couteaux Tirés, livrant un polar brillamment écrit, affûté et drôle. Les twists sont multiples, le suspens est au rendez-vous à travers une enquête palpitante et portée par un casting cinq étoiles (ou presque). Un vrai régal !

[VIDÉO] À Couteaux Tirés (Knives Out) : Découvrez la bande-annonce

Célèbre auteur de polars, Harlan Thrombey est retrouvé mort dans sa somptueuse propriété, le soir de ses 85 ans. L’esprit affûté et la mine débonnaire, le détective Benoit Blanc est alors engagé par un commanditaire anonyme afin d’élucider l’affaire. Mais entre la famille d’Harlan qui s’entre-déchire et son personnel qui lui reste dévoué, Blanc plonge dans les méandres d’une enquête mouvementée, mêlant mensonges et fausses pistes, où les rebondissements s’enchaînent à un rythme effréné jusqu’à la toute dernière minute.

Réalisé par Rian Johnson
En salles le 27 novembre 2019
Avec Daniel Craig, Chris Evans, Michael Shannon, Jamie Lee Curtis , Toni Collette, LaKeith Stanfield, Ana de Armas…

[CRITIQUE] Blade Runner 2049, de Denis Villeneuve

35 ans après le film original de Ridley Scott, Denis Villeneuve ressuscite l’œuvre incontournable de science-fiction Blade Runner pour une suite aux enjeux colossaux. Si l’esthétique impeccable, à la fois sublime et léchée, place Blade Runner 2049 dans la cour des grands, ce nouvel opus ne fait que reprendre le concept narratif du premier film, entre contemplation et bande-originale hypnotisante. Entre lenteur datée et épaississement des théories déjà en place, Blade Runner 2049 ravira probablement les fans de l’ambiance lunaire du premier film mais laisse un sentiment assez mitigé entre la beauté des images, le respect de l’oeuvre originale et le manque de prise de risque et/ou de personnalité.

[CRITIQUE] Knock Knock, d’Eli Roth

Oh mais la belle surprise que voilà ! Alors que les retours sur l’attendu Green Inferno divergent, Eli Roth prouve qu’il a encore de la réserve en proposant un home invasion inventif, griffé de sa patte reconnaissable, tout en se différenciant de son cinéma habituel. Délicieusement pervers, un peu sexy mais surtout sadique, Knock Knock est un supplice réjouissant et étonnant, qui se savoure les yeux rivés sur l’écran. Génial !