[CRITIQUE] Mourir Peut Attendre, de Cary Joji Fukunaga

Dans Mourir Peut Attendre, Bond a quitté les services secrets et coule des jours heureux en Jamaïque. Mais sa tranquillité est de courte durée car son vieil ami Felix Leiter de la CIA débarque pour solliciter son aide : il s’agit de sauver un scientifique qui vient d’être kidnappé. Mais la mission se révèle bien plus dangereuse que prévu et Bond se retrouve aux trousses d’un mystérieux ennemi détenant de redoutables armes technologiques…

[CRITIQUE] Blade Runner 2049, de Denis Villeneuve

35 ans après le film original de Ridley Scott, Denis Villeneuve ressuscite l’œuvre incontournable de science-fiction Blade Runner pour une suite aux enjeux colossaux. Si l’esthétique impeccable, à la fois sublime et léchée, place Blade Runner 2049 dans la cour des grands, ce nouvel opus ne fait que reprendre le concept narratif du premier film, entre contemplation et bande-originale hypnotisante. Entre lenteur datée et épaississement des théories déjà en place, Blade Runner 2049 ravira probablement les fans de l’ambiance lunaire du premier film mais laisse un sentiment assez mitigé entre la beauté des images, le respect de l’oeuvre originale et le manque de prise de risque et/ou de personnalité.

Interstellar : Une aventure unique à la complexité déroutante

L’un des films les plus attendus cette année, Interstellar a le don de diviser. À la fois brillant et intense, Christopher Nolan aborde un sujet complexe, mêlant physique quantique et survie de l’homme dans une fable très dense et captivante. Cependant, à force de se focaliser sur le message qu’il cherche à faire passer, le réalisateur a tendance à délaisser pas mal de détails qui le font passer à coté du chef d’œuvre annoncé. Entre des (tas de) questions sans réponse et une esthétique souvent approximative, Interstellar réussit à se rattraper grâce à une réflexion brillante et une bande-originale sublime. Et cette fois, en étant bien attentif, on comprend tout du début à la fin… mais saurez-vous tenir jusqu’au bout ?

Transformers – L’Âge de l’Extinction : Les robots se déchaînent !

Déchaîné et sans limite, Transformers – L’Âge de l’extinction est une déferlante d’action explosive et de combats incessants. Michael Bay propose un quatrième volet survolté et bordélique, où le scénario passe rapidement à la trappe pour laisser place à un spectacle démesuré. Si Transformers – L’Âge de l’extinction laisse entrevoir une très nette amélioration dans la réalisation de Michael Bay, le film dure bien trop longtemps et la dernière heure du film est une véritable prise d’otage. Préparez-vous à vous en prendre plein les yeux, une fois que Transformers – L’Âge de l’extinction démarre, plus rien ne l’arrête !

[VIDÉO] Transformers – L’Âge de l’Extinction : Nouvelle affiche et nouvelle bande-annonce

Un mécanicien automobile et sa fille font une découverte alors que le père ramène un vieux camion dans leur garage. Ils apprennent comment descendre Autobots et Decepticons et s’attirent ainsi les foudres du gouvernement alors qu’ils réveillent Optimus Prime.

En salles le 16 juillet 2014
Réalisé par Michael Bay
Avec Jack Reynor, Mark Wahlberg, Peter Cullen, Nicola Peltz, Stanley Tucci…

Golden Globes 2014 – Nominations Cinéma

Les Golden Globes 2014 auront lieu le 12 janvier prochain et les nominations sont tombées. L’émission sera une nouvelle fois animée par Tina Fey et Amy Poelher (re-bookées d’avance pour 2015) et cette année, coté film, la concurrence est plutôt rude. Il faut dire qu’on a eu une année cinématiquement intense… Attention les yeux, confrontations au sommet à prévoir !

[Vidéo] Superman a 75 ans !

A l’occasion du 75ème anniversaire de super héros le plus légendaire de tous les temps, Warner Bros a choisi Zack Snyder, le réalisateur de Man of Steel, et l’artiste Bruce Timm, le créateur des dessins animés, pour réaliser un clip sur Superman à travers le temps. Accompagné par la musique composée par Hans Zimmer (trilogie Dark Knight) et John Williams, qui a travaillé sur la majorité (si ce n’est tous) des films de Steven Spielberg, revivez 75 ans de Superman à travers une vidéo hallucinante et géniale d’un peu plus de 2 minutes.