Festival cinéma Télérama – Du 24 au 30 janvier 2018

Pour la 11e année consécutive, BNP Paribas est partenaire du Festival cinéma Télérama qui aura lieu du 24 au 30 janvier 2018. Une semaine pour voir ou revoir les meilleurs films de l’année 2017 sélectionnés par la rédaction de Télérama dans les salles art et essai ainsi que des films en avant-première.
Découvrez la liste des films sélectionnés…

Les Incontournables UGC – Du 17 au 23 janvier 2018

Pour cette 11e édition des « Films Incontournables UGC » les cinémas UGC proposeront de (re)découvrir une sélection de 23 films qui ont marqué l’année 2017, du 17 au 23 janvier 2018.
Une occasion de voir ou revoir le meilleur du cinéma 2017 au tarif exceptionnel de 3.50€ pour tous.

[CRITIQUE] Blade Runner 2049, de Denis Villeneuve

35 ans après le film original de Ridley Scott, Denis Villeneuve ressuscite l’œuvre incontournable de science-fiction Blade Runner pour une suite aux enjeux colossaux. Si l’esthétique impeccable, à la fois sublime et léchée, place Blade Runner 2049 dans la cour des grands, ce nouvel opus ne fait que reprendre le concept narratif du premier film, entre contemplation et bande-originale hypnotisante. Entre lenteur datée et épaississement des théories déjà en place, Blade Runner 2049 ravira probablement les fans de l’ambiance lunaire du premier film mais laisse un sentiment assez mitigé entre la beauté des images, le respect de l’oeuvre originale et le manque de prise de risque et/ou de personnalité.

[CRITIQUE] Premier Contact, de Denis Villeneuve

Denis Villeneuve fait un premier pas vers la science-fiction avec le très attendu Premier Contact. La réalisation est sublime et maîtrisée, portée par une intrigue au message universel et prenant… mais Premier Contact est l’exemple même de l’exercice de style parfaitement maîtrisé où la forme l’emporterait presque sur le fond, si le film de Denis Villeneuve n’était pas aussi lent et laborieux pour finalement dégainer un propos aussi classique. Dommage, Premier Contact a les atours d’un chef d’œuvre mais la technique ne suffit pas si le sujet même du film n’est pas abouti et se repose bien trop sur ses effets de style (et la hype autour du réalisateur… encore un « nouveau Spielberg »).