Rec 4 – Apocalypse : Tout juste divertissant mais très décevant

Dans la catégorie des suites que personne n’attendait vraiment, je demande Rec 4 – Apocalypse. Le quatrième et dernier volet de la saga a certes gardé une ambiance noire et hystérique, malheureusement, le coté bricolé à la va-vite du scénario et un trouillomètre inexistant font du dernier film de Jaume Balagueró, seul cette fois, un ensemble chaotique et décevant. À ce stade et pour un tel réalisateur, le naufrage de Rec 4 – Apocalypse fait souvent mal aux yeux, tandis qu’à l’image on ne fait plus la différence entre le gore et les effets simplement dégoûtants. Après avoir vu le film, il est évident que le terme « Apocalypse » rajouté au titre n’est là que pour appâter le chaland. Apocalypse = 0 ; catastrophe : Rec 4.

[VIDÉO] Rec 4 – Apocalypse : Découvrez la REC PRANK du Studio Bagel !‏

Quelques heures après les terribles événements qui ont ravagé le vieil immeuble de Barcelone. Passé le chaos initial, l’armée décide d’intervenir et envoie un groupe d’élite dans l’immeuble pour poser des détonateurs et mettre un terme à ce cauchemar. Mais quelques instants avant l’explosion, les soldats découvrent une ultime survivante : Angela Vidal… Elle est amenée dans un quartier de haute-sécurité pour être mise en quarantaine et isolée du monde afin de subir une batterie de tests médicaux. Un endroit parfait pour la renaissance du Mal… L’Apocalypse peut commencer !

En salles le 12 novembre 2014
Réalisé par Jaume Balagueró
Avec Manuela Velasco, Paco Manzanedo, Héctor Colomé, Ismael Fritschi, Maria Alfonsa RossoMise…