[CRITIQUE] Arctic, de Joe Penna

Entre courage et désespoir, Arctic retrace le parcours haletant d’un survival glacé, habité par un Mads Mikkelsen isolé et bouleversant. Joe Penna signe un récit solide, rude et étonnamment engageant, alors qu’il ne repose sur aucune backstory particulière. Remarquable.

[CRITIQUE] Sans Un Bruit, de John Krasinski

Pour son nouveau film, John Krasinski donne le beau rôle à sa bien-aimée, l’excellente Emily Blunt, et tisse une intrigue captivante au silence oppressant autour d’une famille isolée, dans les bois et entourée de créatures dangereuses qui attaquent au moindre son. Et croyez-moi, ce n’est pas pour rien que Sans Un Bruit s’offre le troisième meilleur démarrage de tous les temps pour un film d’horreur derrière Paranormal Activity 3…

[CRITIQUE] Seuls, de David Moreau

Pari ambitieux, Seuls relève un sacré défi en proposant un film de science-fiction adolescent, taillé pour plaire aux plus jeunes et aux amateurs de sagas « young adults ». David Moreau parvient à entretenir un mystère prenant, dans un huis-clos à ciel ouvert qui doit beaucoup à son univers inconnu et angoissant. Cependant, si les lecteurs de la BD auront du mal à reconnaître l’œuvre de Bruno Gazzotti et Fabien Vehlmann, Seuls a finalement du mal à convaincre jusqu’au bout, à cause de son casting novice et de sa mise en scène hâtive qui gâche le grand final.

Comic Con Paris 2016 : Retour sur ma visite

Ca y est, le Comic Con Paris 2016 a commencé depuis vendredi 21 octobre et j’ai pu y passer la journée pour le blog. Cette année, le challenge était double pour le Comic Con Paris : faire mieux que l’année dernière ET se démarquer de la Paris Comics Expo en accentuant son identité « pop culture ». Alors, mission accomplie ?

[CRITIQUE] Une Vie Entre Deux Océans, de Derek Cianfrance

Vrai mélodrame assumé, Derek Cianfrance explore de nouveau la théorie de l’effet papillon dans un film hanté par le remord et la culpabilité. Une Vie Entre Deux Océans conjugue émotions avec contemplation, porté par une histoire aussi touchante qu’un peu ronflante. A force d’observer ses personnages à la loupe, Derek Cianfrance aseptise son curseur et…

[CRITIQUE] Instinct de Survie (The Shallows), de Jaume Collet-Serra

Partant d’une bonne idée, le film de Jaume Collet-Serra vient entretenir une peur née en partie au cinéma, grâce aux Dents de la Mer de Steven Spielberg, en proposant un tête-à-tête oppressant entre son héroïne et un grand requin blanc. Si Instinct de Survie parvient à faire légèrement frissonner en créant des moments de tension…

[CRITIQUE] Célibataire, Mode d’Emploi, de Christian Ditter

Girly mais pas gnangnan, moderne mais pas (trop) caricaturale, Célibataire, Mode d’Emploi propose une comédie à mi-chemin entre le drame et la romance, tandis que Christian Ditter scrute ces célibataires 2.0 lâchés dans les rues de New York, en quête du grand amour… ou d’un coup d’un soir. Loin de vanter la sempiternelle quête du prince charmant, Célibataire, Mode d’Emploi dresse des portraits attachants et accessibles, tout en évitant de sombrer dans la facilité. Résultat, le film ose le chick-flick moins superficiel, prônant la confiance en soi et la maturité, plutôt que l’amour à tout prix et idéalisé. Pas mal !