[CRITIQUE] Zoolander 2, de Ben Stiller

S’il aura fallu pratiquement 15 ans pour revoir Zoolander sur grand écran, il faut moins de 15 minutes dans Zoolander 2 pour regretter d’être dans la salle. Ben Stiller, habituellement plus inspiré, nous refourgue une suite sans âme, boostée par des caméos de stars à n’en plus finir, afin de masquer l’abysse monumentale d’un scénario accablant et honteux, qui se traine dans une simili comédie d’espionnage réchauffée et prévisible au possible. Si dans le premier opus Ben Stiller visait juste, entre parodie et satire de l’industrie de la mode, à travers un personnage certes stupide mais foncièrement naïf et attachant, dans Zoolander 2, toute cette subtilité est absente. Résultat, c’est moche, pas drôle et surtout insupportable.

Oscars 2016 : What a lovely palmarès !

Les Oscars c’était cette nuit. Leonardo DiCaprio repart ENFIN avec la statuette tant attendue (uniquement parce que le jeune Jacob Tremblay n’était pas nommé pour son incroyable performance dans Room – et puis c’est tout), Alejandro González Iñárritu réussit un doublé historique en repartant avec la statuette du Meilleur Réalisateur deux fois d’affilée. Pourtant, alors que The Revenant partait en grand favori cette année, c’est finalement le film Mad Max Fury Road qui repart avec 6 statuettes, certes techniques, mais largement méritées ! Voici le palmarès…

Razzie Awards 2016 : Le palmarès

C’est le rituel : juste avant les Oscars, on se marre avec les Razzies qui récompensent ce que le cinéma (américain) a fait de pire l’année dernière. Sans surprise, 50 nuances de Grey et Les 4 Fantastiques se livrent un sacré duel pour remporter la palme du pire. Autant le premier est un accident de parcours, le second, lui, semble prêt à prendre la relève de la saga Twoilet avec ses vampires qui scintillent au soleil. L’avenir nous le dira, en attendant… voici le palmarès

César 2016 : Le palmarès

C’est gagné ! Florence Foresti a relevé le défi : révéler le Meilleur Film avant minuit. Si la cérémonie des César est toujours un peu ronflante et que les remettants en profitent toujours pour faire un peu de personal branling en rappelant leurs succès passés, l’humoriste a réussi à dynamiser la soirée entre quelques sketchs sympathiques. Côté récompenses, Il y a eu des surprises…

[COUP DE CŒUR] The Revenant, d’Alejandro González Iñárritu

Un an après le magnifique Birdman, Alejandro González Iñárritu est de retour avec un western glacé animé par la vengeance et une volonté primitive qui ronge ses héros jusqu’à l’os. Brutal, prenant et sans égal, The Revenant est une œuvre entêtante et charismatique, qui doit beaucoup à la caméra expérimentale et immersive du réalisateur, ainsi qu’à la performance des deux acteurs principaux qui s’affrontent sans répit. Alejandro González Iñárritu offre un récit viscéral, entre l’hommage à un peuple décimé et l’exploration de la nature humaine dans son état le plus brut. Époustouflant.

[CRITIQUE] Pattaya, de Franck Gastambide

On prend les mêmes et on recommence… ou presque. Franck Gastambide revient à la réalisation avec Pattaya, une comédie décalée et régressive qui renoue avec l’ambiance survoltée des Kaïra. Drôle, un peu sale et bescherellement incorrect, Pattaya baigne dans une folie douce et foutraque qui évite brillamment la redite pour offrir du divertissement un peu dingue, pas trop lourd mais tout de même efficace… si on aime ce genre d’humour évidemment.

BAFTA 2016 : Le Palmarès

Hier soir, oui le soir de la St Valentin, avait lieu la 69e cérémonie des BAFTAs et l’équivalent britannique des Oscars continue sur la même lancée en récompensant The Revenant et Leonardo Dicaprio. Seule fantaisie : mettre la lumière sur le film Mad Max: Fury Road avec 4 récompenses. Voici le palmarès…

[COUP DE CŒUR] Zootopie, de Byron Howard et Rich Moore

Ingénieux, drôle et superbe, Zootopie nous propose une virée extraordinaire dans un monde fantastique où les animaux vivent en harmonie… ou presque ! Byron Howard et Rich Moore créent un univers brillant et récréatif, peuplé de personnages hauts en couleurs, dans lequel les studios Disney délivrent leur éternel message de tolérance et de motivation dans une histoire pleine de rebondissements. Divertissant et accessible à tous grâce à ses différents niveaux de lecture, Zootopie est le film d’animation de ce début d’année qui offre rires, émotions et évasion dans une aventure dont on n’attend qu’une chose : la suite !

[CRITIQUE] La Vache, de Mohamed Hamidi

Dans le registre des films qu’on attend pas et qui créent la surprise, j’ai nommé La Vache de Mohamed Hamidi. Voici une vraie comédie qui séduit grâce à sa simplicité et son humour bon-enfant, dépeignant une France que l’on voit peu au cinéma et menée tambour battant par un Fatsah Bouyahmed irrésistible. Rires et bonne humeur sont au rendez-vous dans un film à ne pas manquer.

[VIDÉO] American Nightmare 3 – Élections : Découvrez la bande-annonce

Une sénatrice américaine se lance dans la course à l’élection présidentielle en proposant l’arrêt total de la Purge annuelle. Ses opposants profitent alors d’une nouvelle édition de cette journée où tous les crimes sont permis pour la traquer et la tuer…

En salles le 20 avril 2016
Réalisé par James DeMonaco
Avec Frank Grillo, Elizabeth Mitchell, Mykelti Williamson…

[VIDÉO] Le Chasseur et La Reine Des Glaces : Découvrez la nouvelle bande-annonce

Il y a fort longtemps, bien avant qu’elle ne tombe sous l’épée de Blanche Neige, la reine Ravenna avait dû assister, sans mot dire, à la trahison amoureuse qui avait contraint sa sœur Freya à quitter leur royaume, le cœur brisé. Celle que l’on appelait la jeune reine des glaces, à cause de son habilité à geler n’importe quel adversaire, s’employa alors à lever une armée de guerriers impitoyables, au fond d’un palais glacé. Mais au sein même de ses rangs Eric et Sara allaient subir son impitoyable courroux pour avoir enfreint l’interdit : tomber amoureux…

En salles le 20 avril 2016
Réalisé par Cedric Nicolas-Troyan
Avec Chris Hemsworth, Charlize Theron, Emily Blunt…