Biopic, Drame

[CRITIQUE] Elvis, de Baz Luhrmann

La vie et l'œuvre musicale d'Elvis Presley à travers le prisme de ses rapports complexes avec son mystérieux manager, le colonel Tom Parker. Le film explorera leurs relations sur une vingtaine d'années, de l'ascension du chanteur à son statut de star inégalé, sur fond de bouleversements culturels et de la découverte par l'Amérique de la fin de l'innocence.

Biopic

[CRITIQUE] Dans Les Yeux de Tammy Faye, de Michael Showalter

Partis de rien, Tammy Faye et son mari Jim Bakker parviennent - dans les années 1970 et 1980 - à créer la plus grande chaîne de télévision évangélique au monde, ainsi qu’un parc à thème d’inspiration religieuse. On les adule alors pour leur message d’amour, de tolérance et de prospérité. Tammy Faye devient une icône avec ses faux cils permanents, ses talents très singuliers de chanteuse et son irrépressible envie de tendre la main à tous ceux qui croisent sa route. Mais sous ce vernis, les malversations financières, les manigances de rivaux et les scandales vont bientôt provoquer la chute de cet empire si minutieusement bâti...

Drame, Romance

[CRITIQUE] Marie Stuart, Reine d’Écosse, de Josie Rourke

L'Histoire romanesque du Royaume-Uni et du face-à-face entre Elisabeth 1er et Marie Stuart restent toujours une source d'inspiration inépuisable, quelque soit le point de vue choisi. Dernier exemple en date, ce petit bijou classique réalisé par Josie Rourke et porté par la merveilleuse Saoirse Ronan qui narre le destin à la fois tragique et formidable d'une Reine bafouée et trahie par les siens. Superbe et dramatique, Marie Stuart, Reine d'Écosse livre un récit tragique, cocoonné dans des décors et des costumes picturaux qui embellissent un tableau superbe et soigneusement réalisé.

Oscars

Oscars 2016 : What a lovely palmarès !

Les Oscars c'était cette nuit. Leonardo DiCaprio repart ENFIN avec la statuette tant attendue (uniquement parce que le jeune Jacob Tremblay n'était pas nommé pour son incroyable performance dans Room - et puis c'est tout), Alejandro González Iñárritu réussit un doublé historique en repartant avec la statuette du Meilleur Réalisateur deux fois d'affilée. Pourtant, alors que The Revenant partait en grand favori cette année, c'est finalement le film Mad Max Fury Road qui repart avec 6 statuettes, certes techniques, mais largement méritées ! Voici le palmarès...

Oscars

Oscars 2016 : Les nominations

C'est le grand jour ! C'est aujourd'hui que les nominations pour les Oscars 2016 sont tombées, annoncée par Guillermo Del Toro, Ang Lee et John Krasinski. Sans surprise, The Revenant d'Alejandro González Iñárritu part en grand favori avec 12 nominations, suivi de près par Mad Max: Fury Road (10 nominations) et Seul Sur Mars (7 nominations). Trève de blabla, voici les nominations :