[VIDÉO] The Dead Don’t Die : Découvrez la bande-annonce

Dans la sereine petite ville de Centerville, quelque chose cloche. La lune est omniprésente dans le ciel, la lumière du jour se manifeste à des horaires imprévisibles et les animaux commencent à avoir des comportements inhabituels. Personne ne sait vraiment pourquoi. Les nouvelles sont effrayantes et les scientifiques sont inquiets. Mais personne ne pouvait prévoir l’évènement le plus étrange et dangereux qui allait s’abattre sur Centerville : THE DEAD DON’T DIE – les morts sortent de leurs tombes et s’attaquent sauvagement aux vivants pour s’en nourrir. La bataille pour la survie commence pour les habitants de la ville.

Réalisé par Jim Jarmusch
En salles le 14 mai 2019 (en ouverture du Festival de Cannes 2019)
Avec Bill Murray, Adam Driver, Chloë Sevigny, Tilda Swinton, Caleb Landry Jones, Danny Glover, Tom Waits…

[CRITIQUE] SOS Fantômes, de Paul Feig

Pas facile de proposer un reboot d’une saga culte et pourtant, Paul Feig s’attelle à la tâche… et s’en sort pas trop mal. Dans ce nouvel SOS Fantômes où les genres sont inversés, le réalisateur propose une comédie d’action efficace et délirante. Malgré un montage haché et un cocktail final un peu trop poussif, SOS Fantômes parvient à créer son propre univers afin de relancer la machine, sans pour autant oublier quelques clins d’œil aux films cultes d’Ivan Reitman. Les puristes crieront probablement au scandale, mais l’ensemble reste léger, divertissant… et perfectible.

[CRITIQUE] Le Livre de la Jungle, de Jon Favreau

Poursuivant leur lancée destinée à donner une nouvelle vie à ses célèbres dessins animées, les studios Disney proposent une version live du Livre de la Jungle, initialement adaptée du roman de Rudyard Kipling. À l’instar du film Maléfique, celui de Jon Favreau ne réinvente rien mais à la particularité de combiner avec adresse la magie tendre des films Disney avec le mystère un poil obscure du conte. Résultat, ce nouveau Livre de la Jungle offre un divertissement surprenant, au réalisme saisissant grâce à des effets spéciaux somptueux, permettant de retomber en enfance tout ajoutant le soupçon de frisson nécessaire pour éveiller la curiosité. Rien de nouveau sous la lune, donc, si ce n’est un film impressionnant et des mélodies qui restent en tête bien longtemps. Il en faut peu pour être heureux, non ?