[CRITIQUE] Yesterday, de Danny Boyle

Hier tout le monde connaissait les Beatles, mais aujourd’hui seul Jack se souvient de leurs chansons. Il est sur le point de devenir extrêmement célèbre. Jack Malik est un auteur-compositeur interprète en galère, dont les rêves sont en train de sombrer dans la mer qui borde le petit village où il habite en Angleterre, en dépit des encouragements d’Ellie, sa meilleure amie d’enfance qui n’a jamais cessé de croire en lui. Après un accident avec un bus pendant une étrange panne d’électricité, Jack se réveille dans un monde où il découvre que les Beatles n’ont jamais existé… ce qui va le mettre face à un sérieux cas de conscience.

[CRITIQUE] Rocketman, de Dexter Fletcher

Mi-biopic, mi-comédie musicale, Rocketman part à la rencontre d’Elton John, ou plutôt de Reginald Dwight, à travers un film qui retrace le parcours aussi bien artistique que personnel du chanteur. Derrière les apparences flamboyantes, j’ai découvert une histoire poignante où la musique est un véritable outil de narration et non posée là pour réveiller la trame. Porté par un Taron Egerton excellent, le film de Dexter Fletcher permet de (re)découvrir un Elton John sans fard, à travers des détours prévisibles certes mais néanmoins captivants. Fan ou non de la star british, Rocketman est un récit électrisant, étonnamment bouleversant et accessible.

[CRITIQUE] Sorry To Bother You, de Boots Riley

Après avoir décroché un boulot de vendeur en télémarketing, Cassius Green bascule dans un univers macabre en découvrant une méthode magique pour gagner beaucoup d’argent. Tandis que sa carrière décolle, ses amis et collègues se mobilisent contre l’exploitation dont ils s’estiment victimes au sein de l’entreprise. Mais Cassius se laisse fasciner par son patron cocaïnomane qui lui propose un salaire au-delà de ses espérances les plus folles…

[CRITIQUE] L’Ascension, de Ludovic Bernard

Drôle et attachant, L’Ascension narre une aventure pas banale et euphorisante sur fond de défi amoureux. Ludovic Bernard adapte l’histoire presque vraie d’un banlieusard qui décide de gravir L’Everest d’abord par amour, avant de livrer une jolie leçon de courage et de persévérance. Certes un poil romancé, L’Ascension reste une comédie pleine d’humour, avec un coté immersif captivant à l’enthousiasme communicatif.

[CRITIQUE] Everest, de Baltasar Kormákur

Le désavantage lorsqu’on propose l’adaptation d’une histoire vraie mettant en scène une telle aventure humaine, c’est le risque béant de proposer un film au scénario prévisible. Everest ne déroge pas à cette règle et livre une histoire peu novatrice et attendue, où les ficelles sont bien trop visibles pour susciter de l’émotion authentique. Résultat, si les plus sensibles seront touchés, voire émerveillés par le courage teinté de folie de ces hommes et femmes qui s’attaquent à l’Everest, les autres devront se contenter des plans magnifiques et intenses qui composent le film pour espérer un petit frisson. Dommage car le film de Baltasar Kormákur avait tous les atouts pour devenir un film grandiose.

[VIDÉO] Legend : 2 Tom Hardy pour le prix d’un (et la bande-annonce)

Londres – les années soixante. Les jumeaux Ronald et Reginald Kray à la tête du célèbre gang The Firm règnent en maîtres sur la ville. Legend nous fait découvrir les coulisses de l’ascension et la chute de ces deux grands noms du crime organisé, chute amorcée lorsque Frances, la femme de Reggie, incitera son mari à s’éloigner du business au grand désespoir de son frère.

En salles le 30 décembre 2015
Réalisé par Brian Helgeland
Avec Tom Hardy, Emily Browning, David Thewlis…

[VIDÉO] Everest : Découvrez la première bande-annonce

Le pitch : Inspiré d’une désastreuse tentative d’ascension de la plus haute montagne du monde, EVEREST suit deux expéditions distinctes confrontées aux plus violentes tempêtes de neige que l’homme ait connues. Luttant contre l’extrême sévérité des éléments, le courage des grimpeurs est mis à l’épreuve par des obstacles toujours plus difficiles à surmonter alors que leur rêve de toute une vie se transforme en un combat acharné pour leur salut.

En salles le 23 septembre 2015
Réalisé par Baltasar Kormákur
Avec Jason Clarke, Josh Brolin, John Hawkes, Robin Wright, Michael Kelly, Sam Worthington, Keira Knightley, Emily Watson, Jake Gyllenhaal…