[CRITIQUE] Arctic, de Joe Penna

Entre courage et désespoir, Arctic retrace le parcours haletant d’un survival glacé, habité par un Mads Mikkelsen isolé et bouleversant. Joe Penna signe un récit solide, rude et étonnamment engageant, alors qu’il ne repose sur aucune backstory particulière. Remarquable.

[CRITIQUE] La Montagne Entre Nous, d’Hany Abu-Assad

Le pitch : Livrés à eux-mêmes après le crash de leur avion en pleine montagne, deux étrangers doivent compter l’un sur l’autre pour faire face aux conditions extrêmes. Réalisant qu’ils n’ont aucun espoir d’être secourus, ils tentent leur chance à travers des centaines de kilomètres de nature hostile, acceptant que ce n’est qu’ensemble qu’ils pourront trouver le courage de tenter de survivre.

[CRITIQUE] La Momie, de Alex Kurtzman

Bien qu’elle ait été consciencieusement enterrée dans un tombeau au fin fond d’un insondable désert, une princesse de l’ancienne Égypte, dont le destin lui a été injustement ravi, revient à la vie et va déverser sur notre monde des siècles de rancœurs accumulées et de terreur dépassant l’entendement humain. Des sables du Moyen Orient aux pavés de Londres en passant par les ténébreux labyrinthes d’antiques tombeaux dérobés, La Momie nous transporte dans un monde à la fois terrifiant et merveilleux, peuplé de monstres et de divinités, dépoussiérant au passage un mythe vieux comme le monde.

[CRITIQUE] Fast and Furious 8, de F. Gary Gray

Toujours plus fort, toujours plus haut et toujours plus dingue, la saga Fast and Furious en est déjà à son huitième opus ! Réalisé F. Gary Gray, ce nouveau film marque un changement plus orienté film d’action que divertissement pur, en proposant une intrigue plutôt sombre autour de la supposée trahison du héros. Grâce à des…

[CRITIQUE] Comme Un Avion, de Bruno Podalydès

Léger et agréable, Comme Un Avion est une parenthèse bucolique et sympathique, sur l’art oublié de se laisser porter par le courant (littéralement). Autour d’un personnage balbutiant, le film de Bruno Podalydès ne paie pas de mine et est parfois un peu gauche, mais le coté pétillant de ses personnages décalés et le ton estival de Comme Un Avion crée un ensemble envoûtant et amusant. Un bon moment.

Planes 2 : Une suite flamboyante et ludique

Dusty est de retour pour de nouvelles aventures dans Planes 2, dans un film amusant et ludique. Walt Disney Pictures signe un nouveau volet bien au-dessus du premier, tout en rendant hommage aux combattants du feu. L’occasion donc de divertir les plus jeunes, tout en les sensibilisant aux dangers du feu et en les instruisant sur la responsabilité et l’importance des pompiers. Grâce à son format condensé, Planes 2 file à toute allure dans une aventure dense et colorée pour capter l’attention d’un très jeune public, si bien que même les plus grands n’auront pas le temps de s’ennuyer.