[VIDÉO] The Demon Inside : Découvrez la nouvelle bande-annonce

Après trois années passées en prison pour la mort d’un enfant lors d’une séance d’exorcisme qui a mal tournée, le Père Lambert cherche sa rédemption auprès de Joel, un jeune père de famille qui soupçonne son fils d’être possédé…

En salles le 22 juin 2020
Réalisé par Pearry Reginald Teo
Avec Robert Kazinsky, Peter Jason, Florence Faivre…

[CRITIQUE] La Malédiction de la Dame Blanche, de Michael Chaves

Loin de la légende de l’auto-stoppeuse fantomatique qui arpente les routes la nuit, La Malédiction de la Dame Blanche s’inspire d’une légende mexicaine pour produire un film à la facture classique mais qui réserve toutefois de sympathiques moments de frissons. Michael Chaves s’appuie sur les codes classiques de l’épouvante maléfique pour construire des rebondissements prévisibles puis efficaces, avant d’opter pour un dénouement trop démonstratif. En cherchant le réalisme, La Malédiction de la Dame Blanche perd en crédibilité même si l’ensemble reste tout à fait correct.

[VIDÉO] L’exorcisme de Hannah Grace : Découvrez la bande-annonce

Une ex-policière déchue en désintoxication accepte un travail dans la morgue de l’hôpital où elle se soigne. Un jour, un corps sévèrement mutilé lui est confié. La jeune femme assiste alors à une série de meurtres qui la conduira à affronter une entité démoniaque.

Réalisé par Diederik Van Rooijen
En salles le 5 décembre 2018
Avec Shay Mitchell, Stana Katic, Grey Damon…

[CRITIQUE] La Nonne, de Corin Hardy

Dernier né de la saga Conjuring, La Nonne revient sur cette bonne sœur maléfique qui hantait déjà le couple Warren dans Conjuring 2 – Le Cas Enfield. Corin Hardy prend la relève et tricote un film bancal, qui siphonne le potentiel de la saga à travers une intrigue mal fagotée. Monté à la truelle, piqué par des jumpscares bien trop sonores et hanté par des personnages écrits les yeux fermés, La Nonne ne fait que surfer sur la vague et a bien du mal à faire frissonner avec un préquel mal raccordé et sans véritable intérêt. Quel gâchis.

[CRITIQUE] Conjuring 2 : Le Cas Enfield, de James Wan

Probablement LE film d’horreur attendu de l’année, Conjuring 2 : Le Cas Enfield était attendu au tournant après un premier opus très réjouissant. James Wan ne déçoit pas avec un nouveau volet de Conjuring, dévoilant une histoire à la trame novatrice et une nette amélioration dans la maîtrise de ses effets. Angoissant, stressant et souvent carrément…

[CRITIQUE] The Door, de Johannes Roberts

Très prévisible mais relevé par par une ambiance soignée et accrocheuse, The Door parvient à installer une atmosphère stressante, traversée par des jumpscares souvent efficaces. Cependant, le film de Johannes Roberts tombe dans les nombreux pièges qui lui ouvraient les bras, entre une intrigue déjà vue et une fin totalement ratée, qui détonne avec un ensemble certes peu novateur mais volontaire, comme le réalisateur avait soudainement baissé les bras. Preuve, s’il en fallait une, qu’on peut être une production estampillée Alexandre Aja et ne pas être à la hauteur du nom apposé sur l’affiche !

[VIDÉO] Les dossiers secrets du Vatican : La bande-annonce et un extrait

Angela Holmes, une jeune femme ordinaire de 27 ans, comprend un jour que sa présence a un effet dévastateur sur son entourage, infligeant des blessures, voire la mort, à ceux qui l’approchent. Estimant qu’elle est possédée, le Vatican est sollicité pour pratiquer l’exorcisme. Mais il s’avère que le mal qui ronge Angela est une ancienne force satanique d’une puissance hors du commun. Le père Lozano va tenter d’éliminer le redoutable démon, pas seulement pour sauver l’âme de la jeune femme, mais notre monde…

En salles le 29 juillet 2015
Réalisé par Mark Neveldine
Avec Olivia Taylor Dudley, Michael Peña, Dougray Scott, Djimon Hounsou…

Délivre-nous du mal : Et de l’ennui ?

Ambiance nocturne, bruits inquiétants et comportements étranges… Scott Derrickson semble avoir méthodiquement consulté l’Abécédaire de l’horreur tandis qu’il concoctait son dernier film. Gonflé par un casting solide, Délivre-Nous Du Mal propose une histoire alléchante où le frisson n’est jamais loin. Et pourtant, à cause d’un certain manque d’enjeu dramatique et d’ambition autour des personnages, le film surfe sur du vide, ne parvenant jamais à franchir la frontière de l’épouvante. Entre mysticisme et pragmatisme, Scott Derrickson tente de maintenir une tension oppressante tout au long du film en confrontant le normal au paranormal, avant de tout simplement pomper un de ces précédents films, L’Exorcisme d’Emily Rose, allant jusqu’à calquer la fameuse scène d’exorcisme, avec beaucoup moins de panache. Bref, malgré beaucoup d’efforts, le trouillomètre reste à plat.

[VIDÉO] Délivre-nous du mal : Affiche, bande-annonce et un extrait

La violence et la noirceur, le sergent Ralph Sarchie connaît bien. Flic dans le Bronx, il est chaque jour témoin du pire de la nature humaine. Ce qu’il endure a même fini par affecter sa relation avec sa femme, Jen, et leur petite fille, Christina. Pourtant, rien ne l’avait préparé à l’affaire que lui et son partenaire Butler vont découvrir. Dépassé, Sarchie va devoir s’allier à un prêtre renégat dont la foi a souvent vacillé, qui tente de le convaincre que les horribles événements qui se multiplient sont liés à des possessions démoniaques… Ensemble, le policier et le prêtre accumulent les preuves que le Mal est à l’œuvre, et Sarchie est forcé de remettre en cause tout ce en quoi il a toujours cru pour combattre les puissances occultes qui menacent la ville et sa famille…

En salles le 3 septembre 2014
Réalisé par Scott Derrickson
Avec Eric Bana, Edgar Ramírez, Olivia Munn…

Conjuring – Les dossiers Warren : Captivant, stressant et recherché

Étoffé, captivant et riche en événements effrayants, Conjuring – Les dossiers Warren fait partie des exceptions réjouissantes et prometteuses qui relèvent le niveau de cette nouvelle vague de films d’horreur 2.0 qui a tant de mal à convaincre. James Wan nous propose un film véritablement prenant et crédible, à l’atmosphère angoissante, adapté d’une histoire (il parait) vraie. Un scénario crédible, enrichi par un véritable effort de mise en scène et d’imagination, Conjuring propose un film alléchant et construit, avec une simplicité étonnante et souvent efficace qui ne manquera pas de faire réagir un public sensible. Cependant, l’ensemble reste assez soft car trop appliqué et attendu, du coup les aficionados de films d’épouvante risquent de rester sur leurs faims car Conjuring a tendance à manquer de subtilité et les ficelles sont aussi grosses que des poutres apparentes. Un résultat plutôt mitigé mais qui penche vers du positif, car je suis prête à parier que Conjuring – Les dossiers Warren sera responsable de nombreuses nuits blanches et autres sommeils agités…