[RATTRAPAGE 2019] L’Heure de la Sortie, de Sébastien Marnier (+ explications)

Lorsque Pierre Hoffman intègre le prestigieux collège de Saint Joseph il décèle, chez les 3e 1, une hostilité diffuse et une violence sourde. Est-ce parce que leur professeur de français vient de se jeter par la fenêtre en plein cours ? Parce qu’ils sont une classe pilote d’enfants surdoués ? Parce qu’ils semblent terrifiés par la menace écologique et avoir perdu tout espoir en l’avenir ? De la curiosité à l’obsession, Pierre va tenter de percer leur secret…

[CRITIQUE] Godzilla 2 : Roi des Monstres, de Michael Dougherty

L’agence crypto-zoologique Monarch doit faire face à une vague de monstres titanesques, comme Godzilla, Mothra, Rodan et surtout le redoutable roi Ghidorah à trois têtes. Un combat sans précédent entre ces créatures considérées jusque-là comme chimériques menace d’éclater. Alors qu’elles cherchent toutes à dominer la planète, l’avenir même de l’humanité est en jeu…

[CRITIQUE] Dans La Brume, de Daniel Roby

Le jour où une étrange brume mortelle submerge Paris, des survivants trouvent refuge dans les derniers étages des immeubles et sur les toits de la capitale. Sans informations, sans électricité, sans eau ni nourriture, une petite famille tente de survivre à cette catastrophe… Mais les heures passent et un constat s’impose : les secours ne viendront pas et il faudra, pour espérer s’en sortir, tenter sa chance dans la brume…

[CRITIQUE] Vaiana – La Légende du Bout du Monde, de Ron Clements et John Musker

Oubliez le froid et l’hiver ! Pour les fêtes, les Studios Disney nous emmène en Polynésie, dans une aventure sur l’océan, pleine de rebondissements, de chansons et de rires. Entraînant et visuellement époustouflant, Vaiana – La Légende du Bout du Monde est un divertissement agréable qui allie l’univers calibré Disney à une nouvelle héroïne qui sort de l’ordinaire. Si dans l’ensemble, l’histoire est un peu attendue, les Studios Disney innove avec Vaiana, un personnage fort et surprenant, qui nous entraîne dans son Bleu Lumière entêtant, certes, mais enchanteur !

[EPIC] Godzilla : Un spectacle jubilatoire et impressionnant

Un des films les plus attendus de l’année débarque enfin sur nos écrans. Après l’oubliable remake de Roland Emmerich, 60 ans de légende et, au total, 28 adaptations cinématographiques (produites par Toho), le film de Gareth Edwards est-il à la hauteur de nos attentes ?
Véritable film catastrophe, Godzilla va bien au-delà du simple film de monstre(s) en créant une véritable histoire tangible autour de ses personnages et en confrontant l’homme, si minuscule, face au déchaînement d’une nature qu’il essaie de contrôler. Fidèle aux origines japonaises du monstre et truffés de références, Godzilla rend hommage à la légende et au genre « kaiju eiga », dans un film épique, spectaculaire et à la fois poignant, grâce à un scénario misant sur une tension dramatique et haletante, tout en offrant un visuel époustouflant. Le blockbuster de l’année ? C’est très possible.

Tarzan : Insipide et inutile

Tarzan est une légende qui a déjà connu de nombreuses adaptations. Dans cette nouvelle version, Reinhard Klooss transpose l’homme-singe au cœur d’un film d’animation creux au message écologique. Une tentative intéressante de remettre Tarzan au goût du jour, mais le film est desservi par de nombreux défauts, entre une histoire peu convaincante, un manque de rythme évident et des personnages au design ultra cheap. L’ensemble se révèle finalement plutôt mou et a bien du mal à faire oublier les versions précédentes, dont le dessin animé Tarzan proposé en 1999 par les Studios Disney… même avec la 3D.