[VIDÉO] 13 Reasons Why – Saison 2 : Découvrez la date de la diffusion sur Netflix

Après avoir cherché à comprendre pourquoi Hannah s’était suicidé, place au procès. La deuxième saison reprendra après la mort de l’adolescente, mais continuera à faire des allers et retours dans le temps grâce à plus de cassettes mais aussi des photos. L’occasion de faire ressortir la vérité, entre les propos d’Hannah… et la réalité.

Créée par Brian Yorkey
Avec Dylan Minnette, Katherine Langford…
Disponible sur Netflix à partir du…

[CRITIQUE] Le Grand Jeu, d’Aaron Sorkin

La prodigieuse histoire vraie d’une jeune femme surdouée devenue la reine d’un gigantesque empire du jeu clandestin à Hollywood ! En 2004, la jeune Molly Bloom débarque à Los Angeles. Simple assistante, elle épaule son patron qui réunit toutes les semaines des joueurs de poker autour de parties clandestines. Virée sans ménagement, elle décide de monter son propre cercle : la mise d’entrée sera de 250 000 $ ! Très vite, les stars hollywoodiennes, les millionnaires et les grands sportifs accourent. Le succès est immédiat et vertigineux. Acculée par les agents du FBI décidés à la faire tomber, menacée par la mafia russe décidée à faire main basse sur son activité, et harcelée par des célébrités inquiètes qu’elle ne les trahisse, Molly Bloom se retrouve prise entre tous les feux…

[CRITIQUE] Arrêtez-Moi Là, de Gilles Bannier

Prenant et parfois révoltant, le premier film de Gilles Bannier s’émancipe de la piste facile de l’erreur judiciaire pour s’attacher à la chute d’un homme innocent jeté en prison. Entre faits divers et thriller, Arrêtez-Moi Là prend aux tripes en mettant instantanément le spectateur aux cotés de son personnage principal, tandis qu’il endure son calvaire, incarné par un Reda Kateb remarquable et touchant.

[COUP DE CŒUR] Ted 2, de Seth MacFarlane

Les copains de tonnerre sont de retour dans une suite hilarante et déjantée qui m’a fait pleurer de rire. Seth MacFarlane signe un Ted 2 extrêmement osé, et débordant de références pop et geek, qui parvient à supplanter sans peine le premier volet. Si l’effet de surprise n’est plus là, Ted 2 monte en grade : alors que le premier film se limitait à des vannes trashs et sous la ceinture, la suite conserve le même ton tout en proposant des gags bien pensés, pertinents et carrément efficaces. Excellent, ambitieux et récréatif, Ted 2 est à pleurer de rire. Grosse réussite !

[VIDÉO] L’ Affaire SK1 : Affiche et bande-annonce

Paris, 1991. Franck Magne, un jeune inspecteur fait ses premiers pas à la Police Judiciaire, 36 quai des Orfèvres, Brigade Criminelle. Sa première enquête porte sur l’assassinat d’une jeune fille. Son travail l’amène à étudier des dossiers similaires qu’il est le seul à connecter ensemble. Il est vite confronté à la réalité du travail d’enquêteur : le manque de moyens, les longs horaires, la bureaucratie… Pendant 8 ans, obsédé par cette enquête, il traquera ce tueur en série auquel personne ne croit. Au fil d’une décennie, les victimes se multiplient. Les pistes se brouillent. Les meurtres sauvages se rapprochent. Franck Magne traque le monstre qui se dessine pour le stopper. Le policier de la Brigade Criminelle devient l’architecte de l’enquête la plus complexe et la plus vaste qu’ait jamais connu la police judiciaire française. Il va croiser la route de Frédérique Pons, une avocate passionnée, décidée à comprendre le destin de l’homme qui se cache derrière cet assassin sans pitié. Une plongée au cœur de 10 ans d’enquête, au milieu de policiers opiniâtres, de juges déterminés, de policiers scientifiques consciencieux, d’avocats ardents qui, tous, resteront marqués par cette affaire devenue retentissante : « l’affaire Guy Georges, le tueur de l’est parisien ».

En salles le 7 janvier 2015
Réalisé par Frédéric Tellier
Avec Raphaël Personnaz, Nathalie Baye, Olivier Gourmet…

Le Juge : Un face-à-face réussi, mais un peu long

Délaissant ses habituelles comédies hollywoodiennes, David Dobkin revient avec un face-à-face plein d’émotions entre Robert Duvall et Robert Downey Jr dont les performances remarquables insufflent un véritable intérêt à une histoire peu originale. Parfois trop long, Le Juge a tendance à tirer sur la corde du mélodrame mais réussit à transformer une relation père-fils houleuse en un duel bouleversant et sincère.