[CRITIQUE] Le Grand Jeu, d’Aaron Sorkin

La prodigieuse histoire vraie d’une jeune femme surdouée devenue la reine d’un gigantesque empire du jeu clandestin à Hollywood ! En 2004, la jeune Molly Bloom débarque à Los Angeles. Simple assistante, elle épaule son patron qui réunit toutes les semaines des joueurs de poker autour de parties clandestines. Virée sans ménagement, elle décide de monter son propre cercle : la mise d’entrée sera de 250 000 $ ! Très vite, les stars hollywoodiennes, les millionnaires et les grands sportifs accourent. Le succès est immédiat et vertigineux. Acculée par les agents du FBI décidés à la faire tomber, menacée par la mafia russe décidée à faire main basse sur son activité, et harcelée par des célébrités inquiètes qu’elle ne les trahisse, Molly Bloom se retrouve prise entre tous les feux…

News de la semaine #17

Affiches, bandes-annonces et autres extraits vidéo… retrouvez les news (choisies) de la semaine.

Au programme : de la famille, des désillusions, des bébés, plus de famille et des femmes

Last Days Of Summer : Magnifique, intimiste et lumineux

Lumineux et émouvant, Last Days Of Summer est une jolie romance ensoleillée et bouleversante, dont la force des sentiments inattendus viennent ébranler un petit monde ébréché et fragile. Jason Reitman offre un superbe film sous forme de huis-clos familial et émotionnel, marqué par des personnages blessés et emprisonnés dans une parenthèse bienheureuse, sous le regard protecteur d’un jeune adolescent. Le temps d’un week-end, Last Days Of Summer nous plonge au cœur d’un drame intimiste et languissant, où la fin d’un été chaud suffit à suggérer la sensualité sous-jacente du film, sans jamais bousculer l’innocence reflétée par la narration. L’enfance, l’instabilité psychologique, l’agressivité du monde extérieur… autant de sujets subtilement abordés dans un film ambitieux, brillant et réussi.