[VIDÉO] Candyman : Découvrez la nouvelle bande-annonce

10 ans après la destruction de la dernière des tours de Cabrini Green, l’ancienne cité a été complètement nettoyée et reconvertie en résidence réservée à une classe sociale jeune et aisée. C’est là que l’artiste peintre Anthony McCoy et sa petite amie Cartwright, directrice de galerie d’art emménagent dans un appartement luxueux. Alors que la carrière d’Anthony est au point mort, il rencontre par hasard un ancien habitant de la cité d’avant sa rénovation. Celui-ci lui raconte ce qui se cache réellement derrière la légende du Candyman. Désireux de relancer sa carrière, le jeune artiste commence à se servir des détails de cette macabre histoire comme source d’inspiration pour ses tableaux. Sans s’en rendre compte il va rouvrir la porte d’un passé trouble allant jusqu’à mettre en danger son équilibre mental et déclencher une vague de violence qui le mettra face à son destin.

Réalisé par Nia DaCosta
En salles le 25 août 2021
Avec Yahya Abdul-Mateen II, Teyonah Parris, Nathan Stewart-Jarrett…

[VIDÉO] Candyman : Découvrez la nouvelle bande-annonce

Les habitants de Cabrini Green, une des cités les plus insalubres en plein cœur de Chicago, ont toujours fait circuler une effroyable légende. Celle d’un tueur tout droit sorti de l’enfer, avec un crochet en guise de main, qui pourrait apparemment être convoqué très facilement par qui l’oserait : Il suffit de répéter son nom 5 fois devant un miroir. 
10 ans après la destruction de la dernière des tours de Cabrini Green, l’ancienne cité a été complètement nettoyée et reconvertie en résidence réservée à une classe sociale jeune et aisée. C’est là que l’artiste peintre Anthony McCoy et sa petite amie Cartwright, directrice de galerie d’art emménagent dans un appartement luxueux. Alors que la carrière d’Anthony est au point mort, il rencontre par hasard un ancien habitant de la cité d’avant sa rénovation. Celui-ci lui raconte ce qui se cache réellement derrière la légende du Candyman. Désireux de relancer sa carrière, le jeune artiste commence à se servir des détails de cette macabre histoire comme source d’inspiration pour ses tableaux. Sans s’en rendre compte il va rouvrir la porte d’un passé trouble allant jusqu’à mettre en danger son équilibre mental et déclencher une vague de violence qui le mettra face à son destin.

Réalisé par Nia DaCosta, co-écrit et produit par Jordan Peele (Us, Get Out…)
En salles le 17 juin 2020 (pour l’instant)
Avec Yahya Abdul-Mateen II, Teyonah Parris, Nathan Stewart-Jarrett…

[VIDÉO] Candyman : Découvrez la bande-annonce (VO)

Remake (?) du film d’épouvante Candyman. Candyman serait un homme effrayant qui apparaît lorsqu’on prononce cinq fois son nom en face d’un miroir. Est-il une légende urbaine ou existe t-il vraiment ?

Réalisé par Nia DaCosta, co-écrit et produit par Jordan Peele (Us, Get Out…)
En salles le 17 juin 2020
Avec Yahya Abdul-Mateen II, Teyonah Parris, Nathan Stewart-Jarrett…

[CRITIQUE] The Place, de Paolo Genovese

Fascinant, joueur et cruel, le nouveau film choral de Paolo Genovese continue d’explorer avec une justesse un poil vicieuse mais efficace les limites morales de ses personnages, ballottés entre le libre arbitre et leurs actions karmiques. The Place campe entre le bien et le mal, tissant une intrigue psychologique retors sous forme d’un huis-clos oral et original Intéressant, prenant et hautement musical en VO.

[CRITIQUE] Docteur Frankenstein, de Paul McGuigan

Si le cinéma aime les légendes fantastiques, les histoires de monstres, de vampires et de sorcières, il a souvent du mal à produire des films aussi divertissants que véritablement intéressants. Paul McGuigan a voulu montrer l’autre visage de Frankenstein, à savoir l’homme de science et non le monstre, mais le résultat botte en touche, ne…

Exodus – Gods And Kings : Un mythe dépoussiéré et convaincant

Après un Cartel décevant, Ridley Scott renoue avec le cinéma épique en proposant un péplum captivant, qui défroisse la légende de Moïse. Exodus – Gods And Kings ose s’éloigner de la dimension religieuse de son histoire pour explorer le conflit entre deux « frères », l’un dominé par sa soif de pouvoir et l’autre, devenant la voix du peuple et renouant avec ses racines. Malgré une introduction survolée à la va-vite et une fin expédiée, Ridley Scott dépoussière la légende à travers un film d’action rythmé et prenant, doté d’une bande originale superbe, bien que parfois envahissante, tout en imposant une approche plus réaliste. Exodus – Gods And Kings est bien plus actuel et divertissant, du coup on pardonne aisément les quelques couacs pour profiter du spectacle.

Dracula Untold : Un divertissement léger et accrocheur

Énième adaptation cinématographique de la légende du plus célèbre des vampires, Dracula Untold prend quelques libertés avec l’histoire originale pour proposer un divertissement accrocheur et plutôt fun. Gary Shore privilégie l’action et se perd parfois dans une mise en scène un peu too much – pour ne pas dire amateure – mais globalement, Dracula Untold réussit à tenir la route. Cependant, il faut tout de même garder en tête que malgré le titre, les canines et les restes de légende, c’est avant tout un film d’action fantastique flirtant très légèrement avec l’épouvante, et non un film de vampire.