[VIDÉO] Ça Le Film – Chapitre 2 : Découvrez la nouvelle bande-annonce

Tous les 27 ans, une créature maléfique revient hanter les rues de Derry, dans le Maine. Près de trente ans après les événements du premier opus, les membres du Club des Ratés, désormais adultes, se retrouvent.

En salles le 11 septembre 2019 (changement de date)
Réalisé par Andy (Andrés) Muschietti
Avec Bill Skarsgård, James McAvoy, Jessica Chastain, Bill Hader, Sophia Lillis, Jack Dylan Grazer…

[VIDÉO] Ça Le Film – Chapitre 2 : Découvrez la bande-annonce finale

Tous les 27 ans, une créature maléfique revient hanter les rues de Derry, dans le Maine. Près de trente ans après les événements du premier opus, les membres du Club des Ratés, désormais adultes, se retrouvent.

En salles le 18 septembre 2019
Réalisé par Andy (Andrés) Muschietti
Avec Bill Skarsgård, James McAvoy, Jessica Chastain, Bill Hader, Sophia Lillis, Jack Dylan Grazer…

[VIDÉO] Ça Le Film – Chapitre 2 : Découvrez la bande-annonce

Tous les 27 ans, une créature maléfique revient hanter les rues de Derry, dans le Maine. Près de trente ans après les événements du premier opus, les membres du Club des Ratés, désormais adultes, se retrouvent.

En salles le 18 septembre 2019
Réalisé par Andy (Andrés) Muschietti
Avec Bill Skarsgård, James McAvoy, Jessica Chastain, Bill Hader, Sophia Lillis, Jack Dylan Grazer…

[CRITIQUE] Le Retour de Mary Poppins, de Rob Marshall

20 ans après le premier film, Rob Marshall propose les retrouvailles avec la plus célèbre gouvernante anglaise du monde dans Le Retour de Mary Poppins. L’ensemble résiste à l’appel des sirènes des comédies musicales pop et modernes pour conserver le charme british de l’époque, à travers une réalisation à l’ambiance chaleureuse et aux couleurs acidulées. Entre nostalgie et hommage, Le Retour de Mary Poppins prolonge cette aventure familiale, peut-être un poil trop chargée en chansons interchangeables, mais tout de même portée par Emily Blunt, merveilleuse comme toujours.

Les blockbusters qui vont rythmer 2018

La nouvelle année arrive à grands pas et comme toujours, elle arrive avec son lot de film aux budgets XXL, maxi ambitions et grosses attentes. Super héros, dinosaures et science-fiction, mais aussi une comédie musicale, séquelles de reboot, des retrouvailles et autres franchises : voici les blockbusters et grosses attentes qui vont se bousculer dans la course au box-office dans les mois qui viennent.

[CRITIQUE] John Wick 2, de Chad Stahelski

Chad Stahelski et Keanu Reeves sont de retour pour John Wick 2, avec une suite de la même trampe que le premier opus, voire mieux. Fun et plus costaud, John Wick 2 ravira les amateurs du genre car il conserve sa tonalité sombre et violente, mêlant vengeance et nerf à vif dans un film d’action millimétrée. Cascades et combats saisissants sont au rendez-vous, accentuant l’excellent travail de mise en scène et la chorégraphie des affrontements qui permettent d’être aux premières loges à chaque instant, grâce à un POV immersif et nerveux. Bref, Chad Stahelski signe une suite réussie : noire, violente mais décomplexée et assumée. Génial !

[CRITIQUE] Le Chasseur et la Reine des Glaces, de Cédric Nicolas-Troyan

Dans la catégorie des suites qu’on attendait pas vraiment, Les Chroniques de Blanche-Neige : Le Chasseur et la Reine des Glaces débarque sur nos écrans, quatre ans après le film Blanche-Neige et le Chasseur, un film de Rupert Sanders qui a connu un succès controversé au vu de son ensemble plutôt moyen, notamment grâce au scandale de l’époque autour de la romance entre l’actrice principale, Kristen Steward (alors promise pour toujours à Robert Pattinson) et le réalisateur (marié). Au-delà des gossips people, les producteurs ont cru bon de préparer une suite, sans Blanche-Neige, mais valorisé par un casting alléchant (qui devrait faire regretter à certains leurs manies de signer des contrats impliquants plusieurs films…). À l’arrivée, Le Chasseur et la Reine des Glaces est un film plutôt joli, bien que déjà vu, mais surtout chiant comme la pluie à cause d’une intrigue en papier mâché qui prend l’eau dès les vingts premières minutes. Bref, l’ennui total rivalise avec l’incompréhension, surtout quand on voit des actrices aussi talentueuses qu’Emily Blunt et Jessica Chastain venir se perdre dans un film aussi pauvret.