[CRITIQUE] Little Monsters, d’Abe Forsythe

Comédie noire et déjantée, Little Monsters arrive à point nommé pour le mois d’Halloween pour proposer un survival drôle, un poil glauque mais original où une invasion de zombie est transformée en terrain de jeu. Si l’ensemble semble souvent mal dégrossi et perd en puissance en cours de route, Abe Forsythe parvient à ensoleiller un genre habituellement gore et apocalyptique. Du zombie fun ? C’est encore possible.

[CRITIQUE] Assassination Nation, de Sam Levinson

Lily et ses trois meilleures amies, en terminale au lycée, évoluent dans un univers de selfies, d’emojis, de snapchats et de sextos. Mais lorsque Salem, la petite ville où elles vivent, se retrouve victime d’un piratage massif de données personnelles et que la vie privée de la moitié des habitants est faite publique, la communauté sombre dans le chaos. Lily est accusée d’être à l’origine du piratage et prise pour cible. Elle doit alors faire front avec ses camarades afin de survivre à une nuit sanglante et interminable.

[SÉRIE TV] Plan Cœur : une romcom version longue

Dans le Paris d’aujourd’hui, trois amies sont attristées de voir leur copine Elsa, éternelle célibataire, désespérée par ses échecs amoureux. Pour redonner confiance à Elsa, elles décident imprudemment d’engager un escort boy censé lui redonner le goût des rencontres et des relations, et lui permettre de trouver enfin l’amour….

Créée par Noémie Saglio et Julien Teissiere
Avec Zita Hanrot, Sabrina Ouazani, Joséphine Drai, Marc Ruchmann, Tom Dingler, Guillaume Labbé, Syrus Shahidi, Yvan Naubron
Disponible sur Netflix depuis le 7 décembre

[CRITIQUE] Ami-Ami, de Victor Saint Macary (Sortie DVD/BR et VOD)

Quoi de mieux pour ne plus jamais souffrir en amour que de tourner le dos à la vie de couple et de s’installer en coloc’ avec son meilleur ami ? C’est en tout cas ce qu’a décidé Vincent, ravagé par sa dernière rupture ! À un détail près : son meilleur ami est une meilleure amie, Néféli, jeune avocate déjantée. À peine installés, les deux potes se jurent de ne plus jamais tomber amoureux, de vivre d’amitié et d’histoires sans lendemain. Mais après quelques semaines de cohabitation complice et festive, Vincent rencontre Julie…
Réalisé par Victor Saint Macary
Avec William Lebghil, Margot Bancilhon, Camille Razat…
Sortie en DVD/BR et VOD : le 23 mai
Bonus DVD : Commentaire audio de l’équipe du film, un court métrage :  » Beau-papa  » de Victor Saint Macary (2014 – 18’) et 3 scènes coupées

[CRITIQUE] Mary, de Marc Webb

Attendu mais joliment interprété, Mary fait partie de ces films solaires et attendrissants qui savent s’approprier des sentiers, certes, déjà battus maintes fois, mais avec une fraîcheur et un point de vue intéressants, neufs et efficaces. Marc Webb signe une dramédie familiale, entre éducation et ruptures, dans une histoire accessible, mignonne et teintée d’espièglerie mais surtout portée par un sous-texte douloureux qui renforce la sincérité touchante et conquérante du film. Simple mais charmant, Mary réchauffe les cœurs, surtout grâce à la jeune McKenna Grace, une belle découverte.

[CRITIQUE] Peter et Elliott Le Dragon, de David Lowery

Depuis de longues années, M. Meacham, un vieux sculpteur sur bois, régale les enfants du coin avec ses histoires sur un féroce dragon qui vivrait au plus profond de la forêt voisine. Pour sa fille Grace, garde forestière de son état, tout ceci n’est que contes à dormir debout… jusqu’au jour où elle fait connaissance avec Peter. Ce mystérieux petit garçon de 10 ans – qui dit n’avoir ni famille ni foyer – assure qu’il vit dans les bois avec un dragon géant baptisé Elliott. Et la description qu’il en fait correspond étonnamment à celui dont parle son père… Avec l’aide de la jeune Natalie – la fille de Jack, le propriétaire de la scierie -, Grace va tout mettre en oeuvre pour découvrir qui est vraiment Peter, d’où il vient, et percer le secret de son incroyable histoire…

[CRITIQUE] Adopte Un Veuf, de François Desagnat

Si vous avez envie d’un bon moment de détente et de rire, la comédie Adopte Un Veuf est pile ce qu’il vous faut. Entre un André Dussolier impeccable en faux grognon et une Bérangère Krief espiègle, le film de François Desagnat respire la bonne humeur et la légèreté dans ce festival de rencontres improbables et de situations incongrues. Adorable, drôle et sucré (mais pas trop), Adopte Un Veuf n’a peut-être rien d’un film d’auteur mais compile ce qu’il y a de mieux dans les comédies françaises, de la simplicité attachante de ses personnages à une histoire à la fois originale et acidulée. J’aime !